D’une bouteille plastique à un vêtement

Imaginez-vous sur le bord d’une plage, vous marchez tranquillement lorsque vous apercevez une bouteille plastique sur le sable. Vous prenez la décision de la ramasser, puis la jeter dans une poubelle jaune.
À ce moment-là, vous êtes sûrement loin d’imaginer que cette bouteille, finira peut-être dans un de vos vêtements.
Créer des vêtements à partir de matières recyclées, c’est le challenge que nous avons depuis plus de 2 ans maintenant. Que ce soit des bouteilles plastiques post-consommation ou bien d’anciens vêtements usés par le temps, notre but est d’utiliser le moins de nouvelle matière possible. 
Pour mieux comprendre le parcours que va prendre la bouteille plastique que vous avez ramassé sur la plage, nous allons la suivre étape par étape.

déchets de bouteille plastique sur la plage

Alors oui peut-être que la photo est mise en scène, mais trop fois, nous avons constaté que toutes sortes de plastiques se retrouvent sur nos plages, dans nos rues ou nos montagnes.

Le ramassage 

Notre bouteille plastique est dans la poubelle jaune (la poubelle des emballages). Les services de la ville récupèrent et transportent la poubelle dans un centre de tri.
Une fois là-bas, les machines séparent les différents déchets entre le carton, le plastique et l’aluminium. À la fin de la chaîne, ce sont les opérateurs de sur-tri qui vérifient que la bouteille ne se retrouve pas au milieu du carton.  

Malgré cette séparation, plusieurs sortent de plastiques sont encore mélangés, tels que des emballages de chips, du film plastique ou encore des bidons de lessive. Un nouveau tri est nécessaire, car tous les plastiques ne peuvent pas se mélanger. Pour différencier chaque type de plastique, une machine va identifier leur emballage et leur couleur.
En fait, les plastiques de couleurs sont triées séparément, car ils sont plus compliqués à recycler. Grâce à cela la qualité du PET recyclé sera optimale. 

Ouf ça y est, notre bouteille a passé toutes les étapes de tri nécessaire. Elle est maintenant regroupée avec d’autres bouteilles en ballots. Ces ballots sont ensuite vendus à des industriels pour être réduits en billes de plastiques qui est notre prochaine étape.

Le recyclage 

Une fois reçu, l’entreprise récupère le ballot pour le conduire dans une broyeuse. Comme son nom l’indique, elle va transformer notre bouteille en petit copeau de plastique d’environ 1 à 2 cm.
Les copeaux continuent leur route sur un tapis roulant jusqu’à l’étape de lavage. Il s’agit d’un vaporisateur qui va arroser le plastique pour enlever les résidus et rendre les copeaux les plus propres possibles. 

Propre, le plastique se dirige vers une fondeuse. Cela ressemble à une grosse machine à laver mais en plus de tourner, elle chauffe afin de transformer les copeaux en polyester fondu. Le plastique prend alors l’apparence d’une épaisse pâte blanchâtre qui avant de se refroidir, est conduite à la presse. Cette étape est l’avant-dernière pour arriver au fil RPET. 
Des moules métalliques perforées de 68 minuscules trous sont vissés au bas de la presse, la pâte est positionnée au-dessus puis pressée. Le filament qui sort se refroidit et durcit directement (chaque filament est 5 fois plus fin qu’un cheveu). Les 68 filaments rentrent dans un guide pour être torsadés entre eux ce qui rend le fil plus résistant. 

Et hop, 6 bouteilles plastiques recyclées 

Voilà, la transformation de notre bouteille en fil de polyester est terminé. Mais avant d’être tricoté et mélangé à du coton lui aussi recyclé (on abordera le recyclage du coton dans un autre article), le fil est soumis à différents tests de qualité (on vérifie sa solidité et sa taille).
Au total, c’est 6 bouteilles plastiques qui auront été recyclées par vous pour fabriquer un de nos polos ! Ce fil sera tricoté puis confectionné dans un de nos ateliers en France avant d’arriver chez vous. Maintenant, lorsque vous verrez une bouteille plastique sur la plage, dans la rue ou chez vous on espère que vous la ramasserez.

Qui sait, elle finira peut-être dans un de nos vêtements recyclés.